Appels à contributionsBibliographies/LiensCommunautés AfricainesCoopération Israel-AfriqueDossiers accessible à tousFiches biographiques

Suite aux propos tenus par la chroniqueuse Christine Angot.

Suite aux propos tenus par la chroniqueuse Christine Angot au sujet de l’esclavage colonial et de la Shoah, dans l’émission On n’est pas couché, samedi soir. L’expression « en bonne santé » était choquante. La FJN précise que madame Christine Angot n’est pas raciste, par contre elle est victime de mauvaises fréquentations. La FJN propose à Madame Angot de se tenir eloignée de tous ces esprits étriqués qu’elle fréquente qu’ils soient de Europe1, de France Télévision, de milieu politique, de certaines fondations ou de la société civile.
Il n’y a pas de hiérarchie dans la souffrance générée chez les victimes de crimes contre l’humanité et leurs descendants. La FJN accepte les excuses de Madame Angot qui a reconnu que de nombreux esclaves ont été tués et que le propriétaire exerçait sur eux un droit de vie et de mort.

1 Comment
  1. Cher Guershon,
    Ta bienveillance envers Christine Angot, dont les propos ont profondément blessé et bouleversé tant de gens, car reflétant la dévalorisation constante et multiforme du « Noir » dans la conscience occidentale, me surprend et me déçoit. La FJN gagnerait à déconstruire ou du moins à questionner plus résolument les arrières pensées qui conduisent à de telles opinions discriminatoires, comme l’ont fait du reste plusieurs penseurs et intellectuels juifs, dont je ne citerai qu’Albert Memmi.
    MRB

Leave a Reply

Your email address will not be published.