Appels à contributionsBibliographies/LiensCommunautés AfricainesCoopération Israel-AfriqueDossiers accessible à tousFiches biographiques

Facebook bannit Louis Farrakhan

Facebook s’est engagé à faire davantage pour éliminer les discours de haine sur sa plate-forme.
Facebook et d’autres sociétés de technologie, y compris Twitter et Google, ont adopté une position plus agressive contre le discours de haine ces derniers mois. Louis Farrakhan, l’extremiste noir connu pour son antisémitisme maladif. Milo Yiannopoulos, personnalité médiatique d’extrême droite et d’autres personnalités moins importantes mais toujours haineuses telles que Laura Loomer, Paul Joseph Watson et Paul Nehlen ont également été interdites.
«Nous avons toujours banni les individus ou les organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et à la haine. Le processus d’évaluation des contrevenants potentiels est complexe et nous a amenés à prendre notre décision de supprimer ces comptes aujourd’hui », a déclaré un porte-parole de Facebook dans un communiqué.
Facebook a longtemps eu du mal à appliquer ses règles de manière cohérente sur le réseau de plus de 2,7 milliards de personnes qui utilisent régulièrement Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.