Appels à contributionsBibliographies/LiensCommunautés AfricainesCoopération Israel-AfriqueDossiers accessible à tousFiches biographiques

Béatrice, la nouvelle coordinatrice de la FJN.

Militante infatigable de Droits Humains, Béatrice est issue d’une famille juive européenne et mère de deux enfants.
Femme de l’ombre efficace, discrète et engagée.
Elle participe activement à l’émergence d’une conscience juive
Pour elle « Cela n’a pas de sens que la communauté juive puisse exclure une partie de notre peuple à cause de la couleur de leur peau. L’intérêt pour la culture juive commence à décliner depuis que l’exclusion est érigée en modèle et seule norme acceptable. Les Juifs Africains qui regarde Israël avec les yeux d’un amant impatient en sont devenus des éléments étranges à qui il est demandé de se délester des marques de leur originalité »
Cette parisienne est bien connue pour son combat pour la cause juive et Israël
Elle n’arrête pas d’explorer les innombrables liens qui existent entre la diversité juive, le dialogue et la paix en France
La nouvelle coordinatrice de la Fédération des Juifs Noirs est sérieuse et compétente.

2 Comments
  1. Broukha Habaa à vous Béatrice

    C’est tout de même incroyable qu’au 21eme siècle la couleur de peau ait encore de l’importance !!

    Des pays arabes désignent encore les noirs par le terme abid (esclave même racine qu’en hébreu) !
    Et ce n’est même pas une insulte! J’ai posé la question: C’est le mot normal ! et les insultes contre les noirs impliquent souvent le mot «esclave»

    J’aimerai comprendre depuis quand, ou depuis quel événement « L’intérêt pour la culture juive commence à décliner depuis que l’exclusion est érigée en modèle et seule norme acceptable. » Est ce que vous voulez dire que les juifs seraient moins ouverts qu’avant? En Israël ? Ailleurs?

    Chabat Chalom

    Joëlle

Leave a Reply to Jacques Rivkine Cancel reply

Your email address will not be published.